Par ici les poètes

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Par ici les poètes

Message par elaine le Sam 12 Aoû - 12:52

J´ai demandé ... 

J’ai demandé à la vie de me donner la force: 
elle m’a donné des épreuves à traverser. 

J’ai demandé à la vie de me donner la sagesse: 
elle m’a donné des problèmes à résoudre.

J’ai demandé à la vie de me donne la richesse: 
elle m’a donné un cerveau et deux bras pour travailler.

J’ai demandé à la vie de me donner du courage: 
elle m’a donné des défis à relever.

J’ai demandé à la vie de me donner de l’amour:
elle a mis sur mon chemin des gens difficiles à comprendre.

Dans ma vie je n’ai jamais reçu ce que j’ai demandé,
mais j’ai toujours obtenu la force de me relever de toutes les épreuves

(Auteur inconnu)





.



vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux (Emiliano Zapata)
avatar
elaine

Messages : 1007
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par CTMOI le Sam 12 Aoû - 15:39

La vie n'a pas beaucoup aidé à avancer, seuls les épreuves ont pu continuer le chemin .
L'auteur inconnu n'a pas eu beaucoup de chance. D'autres, en ont beaucoup plus.
Pourquoi ?

CTMOI

Messages : 88
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le cancre 

Message par elaine le Lun 14 Aoû - 21:12

Le cancre 

Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu’il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec les craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur.

Jacques PRÉVERT





vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux (Emiliano Zapata)
avatar
elaine

Messages : 1007
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Aimer, c'est vouloir le bonheur de l'autre.

Message par elaine le Mer 16 Aoû - 23:37

Aimer, c'est vouloir le bonheur de l'autre.

L'amour n'est jamais contrainte.
Il est joie, liberté, force.
Et c'est l'amour qui tue l'angoisse.
Là où l'amour manque naissent la peur et l'ennui.
L'amour est emportement.
L'amour est enthousiasme.
L'amour est risque.
N'aiment et ne sont pas aimés
ceux qui veulent épargner, économiser leurs sentiments.
L'amour est générosité, l'amour est prodigalité, l'amour est échange.
Qui donne beaucoup, reçoit beaucoup en fin de compte.
Car nous possédons ce que nous donnons.
Aimer ce n'est pas mutiler l'autre, le dominer,
mais l'accompagner dans sa course, l'aider.
Savoir accepter l'autre tel qu'il est.
Etre joyeux du bonheur qu'il trouve.
L'aimer dans sa totalité : pour ce qu'il est,
laideur et beauté, défauts et qualités.
Voilà les conditions de l'amour, de l'entente.
Car l'amour est vertu d'indulgence,
de pardon et de respect de l'autre. 

(Martin Gray)







vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux (Emiliano Zapata)
avatar
elaine

Messages : 1007
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

À 20 ans, on a la vie devant soi.

Message par elaine le Dim 20 Aoû - 20:22

À 20 ans, on a la vie devant soi.

La route sera-t-elle belle ? 
Pour la parcourir, on s'entourera d'amis, d'un conjoint ou d'une conjointe, 
d'enfants peut-être… 
On travaillera. On aura des projets, des rêves. Et vogue la galère ! 
Mais, que faisons-nous là ? Et pour combien de temps encore ? 
Et puis un jour, devant son miroir, on découvre que l'on est devenu vieux. 
Que nos souvenirs sont maintenant plus nombreux que nos projets. 
Et que la personne avec qui vous avez partagé votre vie a pris des rides elle aussi. 
Nous voilà tout à coup fragilisés. Le corps a des ratés; notre raison aussi. 
Les jours se soustraient les uns des autres à la vitesse de l'éclair. 
On voit mourir autour de soi des êtres qui nous étaient chers et précieux. 
Quand on regarde derrière et que l'on voit la distance que nous avons franchie, 
on s'aperçoit que notre vie n'aura été qu'une longue traversée du désert, 
avec ça et là, bien sûr, des oasis pour la désaltérer quelquefois.
Mais, nous n'avons marché que sur du sable, la plupart du temps, 
et avec des mirages plein les yeux. »

René BERTHIAUME, LE REGARD DU HIBOU -
les cahiers coloriés de l'aube et du crépuscule







vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux (Emiliano Zapata)
avatar
elaine

Messages : 1007
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

N'arrêtez jamais...

Message par elaine le Ven 25 Aoû - 12:13

N'arrêtez jamais...

de montrer vos sentiments quand vous êtes heureux. 
Plusieurs personnes seront ravies de votre bonheur. 
N'arrêtez jamais d'essayer des nouvelles choses. 
Vous pourriez être étonnés des résultats ! 
Ne prenez jamais le poids du monde entier sur vos épaules.
Il ne faut jamais se sentir menacé par l'avenir. 
Il faut vivre un jour à la fois ! 
Ne vous sentez jamais coupable pour le passé. 
Ce qui est fait est fait. 
Il suffit d'apprendre de vos erreurs et vous dire
que n'importe qui aurait pu les faire à votre place. 
Ne croyez jamais que vous êtes seuls. 
Il y a toujours quelqu'un qui est là...et qui
attend pour vous aider.
N'oubliez jamais que vous pouvez réaliser de belles
choses, que vous ne pouvez même pas imaginer....
N'arrêtez jamais d'aimer...
N'arrêtez jamais de croire...
N'arrêtez jamais de Rêver.






vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux (Emiliano Zapata)
avatar
elaine

Messages : 1007
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'AMITIE

Message par elaine le Dim 27 Aoû - 19:04

L'AMITIE

L'amitié c'est une main qui vous soutient
dans la douleur et le désarroi.
C'est une oreille qui écoute
tantôt votre peine, tantôt votre joie.
C'est un regard qui voit
jusqu'au plus profond de votre âme
sans jamais se faire juge.
C'est un coeur qui s'ouvre
et jamais ne se referme...
comme un refuge

Sarah Biguet






vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux (Emiliano Zapata)
avatar
elaine

Messages : 1007
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Haroun 6259 le Ven 1 Sep - 11:10

                     L'érotisme





Si j'étais jardinier d'amour
Egaré de folles ivresses,
J'hésiterais au carrefour
Du noir bosquet de nos caresses.

Si j'étais jardinier d'amour,
Entre tes deux puits de tendresse,
Je ferais maints aller-retour
Afin d'arroser tes faiblesses.

Si j'étais jardinier d'amour,
Dans l'ombreux sillon de tes fesses,
Je labourerais nuit et jour
Le double anneau de tes promesses.


       ( André Chénier, 1794 )

Haroun 6259

Messages : 189
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Haroun 6259 le Ven 1 Sep - 11:23

                L'érotisme






Je te salue, ô merveillette fente,
Qui vivement entre ces flancs reluis;
Je te salue, ô bienheureux pertuis,
Qui rend ma vie heureusement contente!
 
C'est toi qui fais que plus ne me tourmente
L'archer volant qui causait mes ennuis;
T'ayant tenu seulement quatre nuits
Je sens sa force en moi déjà plus lente.
 
Ô petit trou, trou mignard, trou velu,
D'un poil folet mollement crespelu,
Qui à ton gré domptes les plus rebelles:
Tous vers galans devraient, pour t'honorer,
A beaux genoux te venir adorer,

Tenant au poing leurs flambantes chandelles!






( Pierre de Ronsard, XVI ème siècle )

Haroun 6259

Messages : 189
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Haroun 6259 le Ven 1 Sep - 11:42

J'ai demandé à la lune


J'ai demandé à la lune
Et le soleil ne le sait pas
Je lui ai montré mes brûlures
Et la lune s'est moquée de moi
Et comme le ciel n'avait pas fière allure
Et que je ne guérissais pas
Je me suis dit quelle infortune
Et la lune s'est moquée de moi

J'ai demandé à la lune
Si tu voulais encore de moi
Elle m'a dit "J'ai pas l'habitude
De m'occuper des cas comme ça"
Et toi et moi
On était tellement sûr
Et on se disait quelques fois
Que c'était juste une aventure
Et que ça ne durerait pas

Je n'ai pas grand chose à te dire
Et pas grand chose pour te faire rire
Car j'imagine toujours le pire
Et le meilleur me fait souffrir

J'ai demandé à la lune
Si tu voulais encore de moi
Elle m'a dit "J'ai pas l'habitude
De m'occuper des cas comme ça"
Et toi et moi
On était tellement sûr
Et on se disait quelques fois
Que c'était juste une aventure
Et que ça ne durerait pas



( les chanteurs peuvent aussi être des poètes ! )

Haroun 6259

Messages : 189
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Haroun 6259 le Ven 1 Sep - 11:55

Erotisme soft : Savoure le rouge :

Savoure le rouge ♪
Si je dessinais sur toi des serpents
Des serpents en argent,
Tu voudras voir des marais de sang
Et cultiver la fleur de mes mouvements
Tu voudras que je dessine sur toi sur ton corps
Des étoiles de diamant.
Lève les bras comme ça, ne bouge plus!
Oublie moi ou bien ne m'oublie pas!

Eh! conduis moi vers ton endroit mon bébé
Parle moi! parle moi! de ton humidité
Décris moi! décris moi! sale et beau à la fois

Bien avant que les astres jaillissent
Et que ton sexe me glisse entre les mains,
Les doigts mouillés, l'étoile inondée
Tu me griffes la peau sur le tableau
Et un jour je te peindrai entière
Sur tout ton corps je te peindrai dans l'or
L'ultra chair mon huile et ma déesse
Retourne toi retourne dans le rouge...

Eh! conduis moi! vers ton endroit mon bébé
Parle moi! parle moi de ton humidité
Décris moi! décris moi! sale et beau à la fois
Eh! mon bébé mon bébé mon bébé

Conduis moi! conduis moi!
Vers ton endroit mon bébé
Parle moi! parle moi!
De ton humidité décris moi
Décris moi! sale et beau à la fois

Eh! mon bébé, mon bébé, mon bébé,
Eh! mon bébé, mon bébé, mon bébé


( Nicola Sirkis  ): un chanteur peut aussi être poète Very Happy

Haroun 6259

Messages : 189
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Nicole SONH le Ven 1 Sep - 19:21

Haroun 6259 a écrit:J'ai demandé à la lune


J'ai demandé à la lune
Et le soleil ne le sait pas
Je lui ai montré mes brûlures
Et la lune s'est moquée de moi
Et comme le ciel n'avait pas fière allure
Et que je ne guérissais pas
Je me suis dit quelle infortune
Et la lune s'est moquée de moi

J'ai demandé à la lune
Si tu voulais encore de moi
Elle m'a dit "J'ai pas l'habitude
De m'occuper des cas comme ça"
Et toi et moi
On était tellement sûr
Et on se disait quelques fois
Que c'était juste une aventure
Et que ça ne durerait pas

Je n'ai pas grand chose à te dire
Et pas grand chose pour te faire rire
Car j'imagine toujours le pire
Et le meilleur me fait souffrir

J'ai demandé à la lune
Si tu voulais encore de moi
Elle m'a dit "J'ai pas l'habitude
De m'occuper des cas comme ça"
Et toi et moi
On était tellement sûr
Et on se disait quelques fois
Que c'était juste une aventure
Et que ça ne durerait pas



( les chanteurs peuvent aussi être des poètes ! )
J'adore cette chanson. Je l'écouterais sans relâche. Mais c'est la première fois que je la lis comme ça. Oui, un vrai poème...
avatar
Nicole SONH

Messages : 721
Date d'inscription : 13/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Haroun 6259 le Sam 2 Sep - 10:31

Nicole SONH a écrit:
Haroun 6259 a écrit:J'ai demandé à la lune



( les chanteurs peuvent aussi être des poètes ! )
J'adore cette chanson. Je l'écouterais sans relâche. Mais c'est la première fois que je la lis comme ça. Oui, un vrai poème...

Faut dire que je suis un fan, un inconditionnel, d'Indochine, et cela depuis le début du groupe, et même pendant sa " traversée du désert" lorsque les éditeurs et les médias, qui considéraient qu'il était has been, ne parlaient plus du tout d'eux !
 Sa musique, la voix de Nicola Sirkis, les textes toujours recherchés, je les trouve envoûtants .
Paradize, Alice and June, la république des Méteors, 7000 danses, Black City Parade, Album 3, Savoure le Rouge,  je les ai tous ! Et il faut les voir en concert ( avec une mention spéciale pour Nicola ) !
De plus, des artistes qui n'étalent pas leur vie privée dans les médias, qui demandent des prix raisonnables !
Si vous êtes fan, vous savez qu'Indo va sortir un nouvel album dans une semaine ?

Haroun 6259

Messages : 189
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

La tendresse

Message par elaine le Sam 2 Sep - 13:58

La tendresse

Quel beau sentiment d’affection… 
S’éprendre sans prétention… 
Se laisser cajoler par des gestes de douceur… 
S’amadouer par un regard charmeur… 
Caresser la joue du revers de la main… 
Enjôler tendrement par des câlins… 

La Tendresse… 
Tenir à quelqu’un sans vouloir s’en séparer… 
Se griser de paroles doucement murmurées… 
Des petits « Je t’aime » que l’on ose se dire… 
Être déjà fier d’être lier par des souvenirs… 
C’est aussi se comprendre en se regardant

La Tendresse… 
C’est se blottir sans hésiter… 
Risquer un baiser à peine effleuré… 
S’attacher à ces signes profonds… 
Toujours vouloir garder cette liaison… 
Ne pas blâmer ni juger… 
Surtout ne jamais trahir… 

La Tendresse… 
Sans crainte s’approcher tout près… 
Essuyer ses larmes en secret… 
Se gâter d’une épaule pour s’apaiser… 
Rêver de pensées tendres à s’enivrer… 
Pouvoir se fier de sa présence… 
Être charmé par son influence… 

La Tendresse 
Se laisser séduire par une câlinerie… 
Dévoiler à son oreille des chuchoteries… 
Dans un baiser sur le front, fermer les yeux… 
Du bout des doigts, frôler les cheveux… 
Frissonner juste à son toucher… 
Sentir la vraie joie d’être aimé…





vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux (Emiliano Zapata)
avatar
elaine

Messages : 1007
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les roses de Saadi

Message par Haroun 6259 le Dim 3 Sep - 17:29

J'ai voulu ce matin te rapporter des roses ;
Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les nœuds trop serrés n'ont pu les contenir.

Les nœuds ont éclaté. Les roses, envolées
Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées.
Elles ont suivi l'eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée.
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée...
Respires-en sur moi l'odorant souvenir.

Marceline Desbordes-Valmore. ( 1786-1859 )

Haroun 6259

Messages : 189
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Nicole SONH le Dim 3 Sep - 19:35

Les Nébuleuses

A qui donc parles-tu, flocon lointain qui passes ?


A peine entendons-nous ta voix dans les espaces.


Nous ne te distinguons que comme un nimbe obscur


Au coin le plus perdu du plus nocturne azur.


Laisse-nous luire en paix, nous, blancheurs des ténèbres,


Mondes spectres éclos dans les chaos funèbres,


N'ayant ni pôle austral ni pôle boréal :


Nous, les réalités vivant dans l'idéal,

Les univers, d'où sort l'immense essaim des rêves,


Dispersés dans l'éther, cet océan sans grèves


Dont le flot à son bord n'est jamais revenu ;


Nous les créations, îles de l'inconnu !

L'Infini

L'être multiple vit dans mon unité sombre.

Dieu

Je n'aurais qu'à souffler, et tout serait de l'ombre.



Victor Hugo (Abîme-Voie Lactée)


Dernière édition par Nicole SONH le Lun 4 Sep - 19:24, édité 2 fois
avatar
Nicole SONH

Messages : 721
Date d'inscription : 13/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Haroun 6259 le Lun 4 Sep - 14:12

D'une personnalité locale, ancien enseignant, passionné d'histoire, peintre amateur ( et à mon humble avis doué ), et poète :

       Picasso :

C'est avec des briques
Qu'écrit ses rubriques
   Pablo

                  Guernica, tableau
                  Qui pousse un sanglot
                        Epique

                  Violon, sans mot
                  Pleure son solo
                        Cubique

                   Saltimbanque au trot
                   Agite un grelot
                        Comique

                   Seul sur son îlot
                   Relance un écho
                        Cosmique

                  Aimant l'art négro
                  Se lance au galop
                        Cynique

                   Puis tel un héraut
                   Droit sur son canot
                        Critique

                   Et comme Boileau
                   Refait son Pierrot
                        Féerique

                   Eux, criant haro
                   Lui, sur son banjo
                        Explique

                                                         Henri Claverie

Haroun 6259

Messages : 189
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Haroun 6259 le Lun 4 Sep - 14:21

Matisse et Baudelaire

                  
Matisse en voyage
Voit Femme au visage
    Fripon

Enfant, sœur, mirage
D'un pèlerinage
    Fécond

Spleen, idéal, gage
De son crayonnage
    Démon

La lumière engage
La Beauté, breuvage
    Du ton

Troubadour du sage
Sa plume sauvage
    En rond
Prend l'Amour en gage,
Sous l'œil d'un présage
    Frisson.

Algue ou fleur engage,
Pour lui, un orage
     Au front.

Dans les îles, l'ombrage,
En extase, où nage
     Suzon

       Henri Claverie

Haroun 6259

Messages : 189
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Je ne veux plus me nier...

Message par elaine le Lun 4 Sep - 20:54

Je ne veux plus me nier...

nier mes sentiments , mes besoins , mes attentes
Je veux être respectée, écoutée , entendue
J'ai le droit de respirer , de me dire ...
J'ai le droit de dénoncer , de penser , de crier, j'ai le droit d'exister
Je veux vivre debout .. être en paix avec moi même

Je veux grandir, changer ,m'aimer
Je veux rêver , rire , m'épanouir
J'ai besoin d'air , j'ai besoin de m'écouter
J'ai besoin de décider pour moi , avec moi en fonction de mes besoins à moi
De ce que je veux faire de ma vie.
J'en ai marre de vivre en fonction des autres , pour être aimée

J'en ai marre de faire des courbettes pour acheter la paix ou ne pas être seule
Je choisis de VIVRE de vivre MA VIE
Je choisis de vivre mes sentiments , mes émotions , mes rêves , mes espoirs
Je veux vivre jusqu'au bout telle que je suis
Je me réserve le droit d'essayer encore , et de réussir

De me tromper et recommencer
Pendant la transition j'accepte ma souffrance , ma déception
J'accepte mon insécurité , mon désespoir
J'accepte ma colère contre les autres
J'accepte ma colère contre moi...
De m'être si longtemps niée et oubliée

Je suis en sevrage car je sais qu'avec le temps
Ces sentiments vont s'attenuer et disparaître , remplacés par le pardon
Je sais qu'avec le temps mon coeur va guérir d'avoir mal aimé
Et peut-être qu'avec le temps 
J'accepterais d'Oser à nouveau..
Tenter l'expérience d'aimer et d'être aimée .

(Auteur inconnu)






vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux (Emiliano Zapata)
avatar
elaine

Messages : 1007
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Aurore le Mar 5 Sep - 18:14

De Claude Colson..Auteur, croisé sur un forum..

TRINIDAD (Cuba)

Je reviendrai à Trinidad, cité calme, propre et tranquille,
Je reviendrai à cette « ciudad », quintessence humaine de la ville.

Revoir ses ocres délicieux mêlés aux bleus des ciels-foison,
Se perdre aux verts merveilleux qu’on lit partout sur les maisons,

Cheminer d’un pas léger sur ses trottoirs de plaques faits
Ou bien gentiment trébucher aux bosses disjointes de ses pavés,

Entendre de nouveau sonner l’écho aux pattes usées des bourricots,
A hauteur d’yeux encor admirer une palme se balancer,

Doucement se laisser caresser au vent tiède des Alizés,

Mourir au monde et s’alanguir,

Vivre un présent-souvenir,

A Trinidad revenir !
avatar
Aurore

Messages : 133
Date d'inscription : 23/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par ici les poètes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum