POURQUOI PAS UNE FUTURE TERRE ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

POURQUOI PAS UNE FUTURE TERRE ???

Message par frenchie07F le Sam 5 Aoû - 18:55

Découverte...                                                       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]SportGamingVoyage[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





GJ 1132b, cette exoplanète similaire à la Terre qui possède une atmosphère





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des astronomes ont réussi à détecter une atmosphère sur une exoplanète similaire à la Terre, GJ 1132b. Une découverte inédite qui pourrait représenter un pas significatif vers la recherche de vie en dehors de notre système solaire.


Deux ans après sa découverte, une exoplanète vient de révéler l'un de ses secrets et non des moindres : elle possède une atmosphère. Cette découverte vient d'être annoncée dans la revue Astronomical Journal et représente une révélation inédite pour les astronomes. Jusqu'ici, ils n'avaient encore jamais détecté d'atmosphère sur une planète similaire à la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].   
L'exoplanète en question se nomme GJ 1132b et se trouve à 39 années-lumière de la Terre dans la constellation des Voiles. Grâce aux précédentes études, on savait déjà qu'elle orbite autour d'une étoile de faible masse dont elle fait le tour en 1,6 jour. On savait également qu'elle affiche un diamètre d'environ 1,4 fois celui de la Terre. Le reste de ces caractéristiques restait en revanche beaucoup plus mystérieux.
Étudiée dans sept longueurs d'onde
Afin d'en apprendre davantage, les astronomes ont utilisé le télescope ESO/MPG situé au Chili pour observer la planète sous sept longueurs d'onde différentes. Ceci leur a permis d'étudier la diminution de luminosité provoquée par le passage de la planète devant son étoile.  Une technique régulièrement utilisée en astronomie appelée "méthode des transits".
Les résultats ont montré que GJ 1132b semblait plus large dans l'une des sept longueurs d'onde. Cette observation suggère l'existence, autour de la planète, d'une atmosphère qui bloquerait de façon spécifique la lumière concernée mais laisserait passer toutes les autres, faisant ainsi apparaitre GJ 1132b plus grosse qu'elle n'est réellement. 
Pour l'heure, on ignore de quoi se compose cette atmosphère. Les astronomes ont évoqué la présence possible d'eau et de méthane mais des observations réalisées avec des télescopes plus puissants sont nécessaires pour identifier les substances chimiques présentes.
Des conditions favorables plus communes qu'on ne pense ?
D'après les astronomes, GJ 1132b se trouve bien trop proche de son étoile, une naine rouge, pour être habitable. Sa température de surface dépasserait les 250°C. Qui dit atmosphère, ne dit donc pas nécessairement vie potentielle. Cette découverte représente toutefois un pas prometteur pour les astronomes.
Les étoiles de faible masse sont particulièrement communes et sont connues pour abriter de nombreuses petites planètes. Néanmoins, elles sont aussi réputées pour afficher une importante activité magnétique, émettant des niveaux élevés de rayons X et d'ultraviolets capables d'évaporer complètement l'atmosphère des planètes qu'elles abritent.
GJ 1132b démontre qu'une atmosphère peut endurer ces effets durant des millions d'années sans être détruite. "Étant donné le nombre élevé d'étoiles de très faible masse et de planètes, ceci pourrait signifier que les conditions nécessaires à la vie sont communes dans l'Univers", expliquent les astronomes dans un communiqué de l'Université de Keele en Angleterre. 
Une future cible 
Lors de son identification en 2015, l'astronome Drake Deming de l'Université du Maryland avait qualifié GJ 1132b de "planète la plus importante jamais découverte hors du système solaire" en raison de sa proximité et la nature de son étoile. Cette nouvelle découverte confirme son potentiel en tant que sujet d'étude pour la quête de vie en dehors de notre système.
D'après les scientifiques, GJ 1132b devrait ainsi figurer parmi les cibles majoritaires à étudier avec les technologies actuelles dont le télescope Hubble et le Very Large Tlescope de l'Observatoire européen austral (ESO).

Elle pourrait également représenter une cible de choix pour le télescope James Webb Space qui doit être lancé en 2018.


Dans la vie il y a moins de personnes prêtes à vous aider que de personnes toujours prêtes à vous enfoncer
avatar
frenchie07F

Messages : 1588
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum